Parfum d’été : immersion en vacances!

Un parfum de Dolce Vita flotte dans l’air. Baignées de soleil et d’essences typiques de la péninsule, les eaux d’été se mettent aux couleurs de l’Italie !

Solaires, ces fragrances se font rafraîchissantes tel un baiser laissé par une brume sur la peau, pour ensuite se réchauffer avec sensualité.

Aussi vivifiants que suaves, ces parfums estivaux nous font la promesse d’une saison « caldo, caldo » !

 

Plongeon dans les eaux bleues du paradis

 

Azurées, turquoises et marines, les flacons se parent des nuances chamarrées que les rives italiennes prennent au fil des heures.

Acqua Di Parma Blu Mediterraneo di Capri, nous transporte au cœur d’une crique étreinte d’eaux translucides près desquelles la nature distille, au petit matin, des essences de citron, de mandarine et d’orange.

A l’instar d’un après-midi caniculaire, Dolce Gabanna Light Blu Intense s’ouvre sur la fraîcheur incisive de la pomme pour se draper ensuite d’un opulent bouquet jasminé, puis s’évanouir avec volupté sur un lit de musc et d’ambre.

 

 

D’abord vivifiante pour enfin révéler un sillage fumé, voire saumuré, la nouvelle Cologne d’Hermès, Eau de Citron Noir, se porte le soir venu comme l’on s’offrirait un bain de minuit : d’abord glacé en contraste avec une peau échauffée, puis enjôleur et troublant au fur et à mesure que la mer s’assombrit.

Depuis le lever du jour jusqu’au crépuscule : des moments que l’on partagerait à deux !

 

Se parfumer comme l’on savourerait un cocktail en bord de mer !

 

Eau fruitée de cassis mêlés à la vivacité du citron, l’Eau de Rochas nous offre une ondée exotique dans sa nouvelle déclinaison « Escapade tropicale ».

Tandis que La Petite Robe Noire de Guerlain prend des allures de sorbet pistache dans sa nouvelle version eau fraîche.

Cette année, Escada nous emmène en destination de la côte Amalfi. Nous y croquons une pastèque juteuse alors qu’une brise marine vient nous rafraîchir la peau parfumée de fleur de tiaré.

Enfin, la plus méditerranéenne des eaux fraîches de Lancôme, Ô d’Azur, nous transpose sur une terrasse ombragée de roses Damascena et de pivoines, sirotant un cocktail au caviar de citron de Calabre.

 

Lorsque les essences nous font voyager

 

Retour à Capri avec des zestes de mandarines gorgées par le soleil dont le mordant est voluptueusement arrondi par des absolus de néroli et de jasmin dans une fragrance signée Prada. Infusion Fleur d’Oranger reflète à merveille le tempérament des italiennes.

Pas moins de 16 essences naturelles de Méditerranée, récoltées entre la Calabre, la Sicile et autres terres inondées de lumière, composent l’écriture olfactive d’Escale à Portofino de Dior. Sous ses airs d’eau de Cologne où se sont invitées des notes hespéridées, cette eau de toilette gracieuse prolonge son sillage de notes amande et néroli, sur empreinte de muscs blancs.

Pour conclure ce voyage, Passiflora, la nouvelle Acqua Allegoria de Guerlain, nous transporte encore plus loin, vers des contrées teintées d’exotisme. Un fruit de la passion étreint par la sensualité des fleurs d’ylang-ylang vient exalter l’ « Or Vert de Calabre », essence première de la Guerlinade.

 

 

Oui, les maisons de parfums nous font la promesse d’un été torride, à mille lieues des notes timides en demi-teintes.

La nature s’immiscie dans les flacons, en y infiltrant ses plus beaux agrumes, fleurs blanches et bois sauvages. Une simple vaporisation la ravive, embrasant notre soif de liberté !

Commentaires clos.