L’art du rasage

C’est bientôt la fête des pères (cette année c’est le 17 Juin), alors voici aujourd’hui un petit article dédié spécialement aux hommes ! En effet, saviez-vous que le rasage traditionnel séduit de plus en plus d’hommes ? C’est que cette pratique ancestrale regorge de qualités et de bienfaits…

 

Redécouvrir le rasage traditionnel

Un rasage parfait

Les hommes modernes, particulièrement soucieux de leur apparence, recherchent un rasage parfait, indispensable pour une allure impeccable.
Le rasage traditionnel offre une coupe parfaitement nette grâce à l’action de la brosse à barbe sur la peau qui, en massant, permet d’assouplir et de relever le poil.

Une parenthèse relaxante

En retrouvant la pratique du rasage traditionnel, les hommes transforment une pratique fastidieuse en un véritable moment de plaisir

Plaisir des yeux apporté par l’esthétique raffinée des accessoires et produits de rasage traditionnels.

Plaisir tactile apporté par le massage de la brosse à barbe

Plaisir olfactif procurée par la douce odeur parfumée du savon à barbe
que l’on fait mousser délicatement…

Des produits de rasage de qualité

Pour vous accompagner et vous faire apprécier ce moment d’élégance, TABAC ORIGINAL vous propose une collection unique de produits de rasage, qui, de par leur très grande qualité respectent la peau et participent au confort du rasage.

La qualité de ses produits, sa présentation véritablement distinctive en opaline blanche associées à une fragrance subtile et raffinée (notes de vétiver, lavande, santal) lui ont assuré un club d’amateurs inconditionnels à travers les décennies.

Les accessoires indispensables

  •  La brosse à barbe

Pour pratiquer le rasage à l’ancienne, l’outil indispensable est la brosse à barbe. Il en existe de très différentes au niveau du matériau constituant le manche (bois, corne, métal…) ou au niveau du type de poils utilisés (synthétiques, en soie de porc ou de blaireau).

Le poil de blaireau est le matériau de prédilection grâce à ses nombreuses qualités : capacité de rétention d’eau, douceur et résistance.

Il existe plusieurs qualités de blaireaux selon la provenance du poil de l’animal.

Ces différentes qualités de poils sont réparties ainsi par ordre croissant de prix :

Les blaireaux de qualité « Pure Badger »

Ils sont fabriqués avec le poil qui couvre environ 60% du corps de l’animal.

C’est le poil le plus court et le plus épais, généralement foncé.

Les blaireaux de qualité « Best Badger »

Ils sont fabriqués avec des poils plus fins et plus longs, généralement plus clairs que le pure, qui couvrent environ 25% du corps de l’animal.


Les blaireaux de qualité « Super Badger » ou « Silvertip »
Ils sont fabriqués avec les poils longs et souples, généralement bicolores et dont l’extrémité est naturellement blanche, qui couvrent 15% du corps de l’animal (sur le cou et la poitrine). Ce sont les meilleurs blaireaux capables de procurer une mousse épaisse et une sensation très soyeuse et agréable sur la peau.

Parfait mélange d’esthétique et de fonctionnalité, le bol est idéal pour un usage  quotidien. Une fois le savon terminé, il suffit simplement d’acheter une recharge pour le remplacer. C’est à la fois économique et écologique.

Parfait pour les déplacements, le savon à barbe en stick, appelé « bâton à raser », est peu encombrant, léger, facile à glisser dans la trousse de toilette.

  • La crème de rasage

Elle est recommandée et parfaitement adaptée aux barbes drues et aux peaux sèches car elle contient plus de glycérine. C’est l’ingrédient de base d’une mousse plus riche et plus épaisse qui assure un rasage plus fluide, plus précis et sans douleur.

Le rituel du rasage traditionnel

Le moment idéal

Le matin, juste après la douche : votre visage a été nettoyé, éliminant ainsi les traces de sébum, les cellules mortes de façon à faire place nette au passage de la lame.

 La préparation

  • Humectez votre peau d’eau chaude afin de dilater les pores et d’assouplir les poils.
  • Afin de faire mousser le savon, il vous faut humidifier votre brosse à barbe, puis la saturer avec le savon à barbe en décrivant des cercles à la surface du bol ou du bâton à raser. Pour une crème de rasage en tube, déposez une noix de crème sur le blaireau mouillé à l’eau tiède.
  • Vous pouvez maintenant appliquer sur le visage avec des mouvements circulaires qui vont à la fois créer la mousse mais aussi exfolier légèrement votre peau et ramollir vos poils.

Le rasage

  • Premier passage dans le sens du poil pour prévenir le feu du rasoir et autres coupures en commençant par les joues et le cou avant de procéder au contour des lèvres et au menton. Faites des gestes courts et légers, cela vous permettra d’être plus précis et de limiter les irritations sur votre peau.
  • Pour un rasage de plus près : si votre peau le permet pratiquer un second passage « en travers » du poil.
  • Rincez votre visage à l’eau froide pour stopper les micros saignements, éliminer les résidus de produits qui peuvent provoquer des irritations. L’eau froide refermera les pores et procurera une sensation rafraichissante.
  • Séchez l’excédent d’eau avec une serviette.

 

L’après-rasage, à ne pas négliger…

Les gestes indispensables pour votre peau

  • Après le feu du rasage, votre peau a besoin d’être parfaitement assainie et rafraichie. Appliquez une lotion après rasage à base d’alcool aux propriétés astringentes, tonifiantes et purifiantes. La présence de substances antiseptiques favorisera la cicatrisation en cas de micro coupures, l’alcool et le parfum de longue tenue vitaliseront et rafraîchiront votre peau tout en la laissant délicatement parfumée.
  • Pensez aussi à hydrater votre peau. Après le rasage, votre peau est à la fois asséchée et vulnérable. Afin de réhydrater votre peau et de la protéger, utilisez un baume après rasage. Ce geste simple permet d’éviter un vieillissement prématuré de votre peau.

Les gestes indispensables pour vos accessoires !

La lame de votre rasoir doit être nettoyée avec soin après chaque rasage, idéalement passez un coton imbibé d’alcool à 90° afin de la stériliser et pensez à changer de lames régulièrement…

Le blaireau doit lui aussi être bien rincé afin d’éviter toute prolifération bactérienne.

Secouez-le pour que l’eau disparaisse, et suspendez le, tête en bas afin que les résidus d’eau ne coulent en son centre et n’altèrent la colle tenant les poils.

 ***

Voilà, vous savez maintenant tout sur l’art du rasage traditionnel ! Et pssst : si vous voulez y initier votre papa, en ce moment recevez une brosse de rasage pour l’achat du savon à barbe bol ou d’un bâton à raser …

Une réponse à L’art du rasage

  1. rasoir5lames a dit :

    Cela me rappel la manière dont mon père se rasait. Je croit que malheureusement se rituel se perd par manque de temps, tout va toujours plus vite et on est de plus en plus pressé.
    Beaucoup de personnes dans les entreprises se rasent avec de l’électrique qui « massacre » le poil.
    Si un jour j’en ai l’occasion j’essaierai le rasage traditionnel, mais pour l’instant le reste avec mon 5 lames.
    Merci pour cet article et les souvenirs du passé.