L’art du crayon Khôl

Un article de l’Autruche

S’il y a bien quelque chose niveau make-up auquel je ne déroge jamais (ou presque), c’est le crayon Khôl. De toutes les textures, de toutes les couleurs, j’en ai des tonnes. Mais si il y a bien une couleur pour laquelle je ne pourrais pas me passer, c’est le noir !.. Et j’ai quelques petites « techniques » ou « manies » plutôt chouettes que j’ai glanées ici et là au fil des années. Les voici :
Kohl . Found on Pinterest

  • Quand un crayon n’est pas assez gras ou qu’il ne tient pas très bien je brûle légèrement la pointe au briquet avant de l’appliquer. Bien évidemment il faut attendre un peu (quelques secondes), on n’est pas là pour se bruler les yeux ^^
  • Lorsque je sais que je ne vais pas avoir le temps de me maquiller le matin et/ou que je veux un regard charbonneux mais naturel (si, si, c’est possible), j’applique un gros trait de crayon noir (bien gras pour ne pas assécher les yeux la nuit) sur les muqueuses de mes yeux avant d’aller me coucher (après m’être bien démaquillée évidemment). Au lever mon regard est intense et frais, un seul petit coup de mascara est nécessaire. (Je ne fais pas ça tout le temps car je doute que cela soit très très bon pour les yeux, mais de temps en temps ce n’est pas très grave).
  • En revanche, quand je veux un make-up des yeux très marqué et que je n’ai pas spécialement le temps de me faire un smocky-eyes digne de ce nom, je fais la même technique que celle du dessus mais j’estompe et étire la matière avec un pinceau à fard à paupières. Effet rock assuré !

Voilà…J’espère que ces petites techniques vous donneront quelques idées. Et d’ailleurs si vous en avez à partager, je suis preneuse !

Retrouvez tous les articles de l’Autruche sur son blog L’Autruche Nantaise !