J’ai testé : le blush Rose aux Joues de Guerlain

Après des années à vivre dans le péché, et surtout avec un teint de navet, j’ai récemment compris à quel point posséder un bon blush est une chose cruciale. J’avais compris, avant cela, que posséder un blush était indispensable. Mais je me contentais de tapoter sur mes joues quelques volutes de la première poudre colorée qui me passait sous la houpette et je n’avais cure de sa qualité. Pour ce printemps, j’ai décidé de m’offrir un blush de femme, et de bazarder mes jouets de petite fille. J’ai testé le « Rose aux Joues » de Guerlain, dans sa teinte Peach Boy…

 

Blush Rose aux joues duo Guerlain

Et à la question que je me posais et qui partait à peu près comme ceci : un blush de grande marque est-il réellement de meilleure qualité qu’un fard à joues de grande surface ?,  je ne saurais généraliser. Mais en ce qui concerne ce Rose aux Joues, c’est indéniable.

L’écrin, tout d’abord, est un véritable bijou, un objet élégant, racé, féminin et précieux. Un rectangle doré qui s’ouvre facilement sur un large miroir, une houppette biseautée et deux teintes de fards orangés, l’un mat et l’autre irisé. Même si je préfère prélever les fards au kabuki, la houppette est réellement maniable et permet une application aussi précise que jolie, contrairement à ce qui est souvent le cas avec les pinceaux fournis dans les palettes.

Le duo de fards, ensuite, est une association gagnante. A première vue, on peut craindre, surtout si on a le teint aussi clair que moi, de réinventer le colorblock sur ses joues, tant la teinte mate est vive, presque « néon ». Mais l’application révèle un fard facile à travailler, qui se dépose en toute légèreté. La couleur est bel et bien présente, mais elle se dompte et se dose aisément. On peut ensuite déposer sur le haut de la pommette la teinte irisée pour un effet « glowy ». Les deux fards se fondent et se complètent merveilleusement.

Retrouvez tous les articles de Magalie sur son blog http://psychosexy33.blogspot.fr/

Commentaires clos.