4 manières de se démaquiller en douceur

Pour que nos crèmes et sérums puissent s’activer au maximum, il faut passer par l’étape (plutôt rébarbative) du démaquillage.  Heureusement, aujourd’hui on a le choix entre une multitude de produits aux odeurs à tomber et aux textures fun, pour égayer ce moment indispensable de la journée.

  • Les mousses nettoyantes

C’est l’idéal pour les peaux normales à grasses : à appliquer sur peau humide pour bien mousser afin de permettre d’éliminer le plus de corps gras et d’impureté au rinçage, sensation de fraicheur assurée ! Et pour un teint frais et éclatant : on utilise d’abord de l’eau tiède pour dilater les pores, puis on termine à l’eau froide pour resserrer les pores et stimuler la circulation sanguine.

  • Les démaquillants crème ou laits

Ils sont parfaits pour les peaux sèches ou sensibles. On prélève une petite noisette dans le creux des mains et on répartit sur l’ensemble du visage par mouvements circulaires. Après avoir bien massé, on enlève la majorité du produit avec un coton doux. On termine en rinçant pour éliminer tous les résidus.

  • L’eau micellaire

C’est mon produit chouchou car je le trouve vraiment  très pratique : il s’agit d’un produit aussi liquide et frais que l’eau mais aux propriétés comparables à celles de l’huile. Grâce aux micelles qui la composent, l’eau micellaire va « capter » toutes les impuretés du visage, maquillage compris. On l’applique directement sur le coton et on passe doucement sur tout le visage /cou /décolleté.

Pour le rinçage il y a 2 écoles : pour certaines, pas besoin de rincer car on est quand même avec de l’ « eau » ; pour d’autres, comme ce n’est pas un produit pur ou naturel (si vous secouez votre eau micellaire, vous remarquerez qu’elle mousse, indiquant la présence de produits chimiques), l’étape rinçage est absolument nécessaire. Personnellement, je pense que cela dépend du produit que l’on utilise, et de la sensation que l’on ressent lors du démaquillage : le choix vous appartient.

  • L’huile

Oui oui, on peut très bien se démaquiller à l’huile : c’est même le produit idéal car l’huile étant elle-même un corps gras, elle va dissoudre tout le maquillage sur son passage. Comme pour les laits, on l’applique au doigt, en massant bien, sur peau humide. L’huile va se transformer en une sorte de lait. On enlève au coton et on rince à l’eau claire. L’inconvénient de l’huile c’est qu’elle peut laisser une sensation de « gras » sur le visage, on peut alors opter pour un double nettoyage : c’est-à-dire enchainer avec un nettoyage avec une mousse, une crème, un lait ou une eau micellaire.

Mon astuce : pour parfaire le démaquillage, on termine par un petit passage de lotion ou de tonique qui va permettre d’éliminer les résidus de chlore et de calcaire, resserrer les pores et favoriser l’absorption de votre crème.

Ma sélection chez Cosma Parfumerie :

1. Lait démaquillant Benefiance de Shiseido, 200ml
2. Crème de lait démaquillant confort de Lierac, visage et yeux, 200ml
3. Mousse pureté nettoyante de Dior, 125ml
4. Mousse crème nettoyante de Guerlain, Secret de pureté, 150ml
5. Eau micellaire douceur nettoyante de Gatineau, 400ml
6. Huile douceur démaquillante express de Dior, 200ml
7. Huile fondante démaquillante de Lierac, 150ml
8. Démaquillant tonique micellaire de Yves Saint Laurent, 200ml

Retrouvez Livie sur son blog On en demande trop aux femmes !

 

Cet article a été publié dans Conseils beauté, Démaquillage et étiqueté avec , , , , . Mettez en Favoris son permalink.

Commentaires clos.